Densité minérale osseuse: l’atout thé

Densité minérale osseuse: l’atout thé

L’ostéoporose, avec les fractures associées, est l’un des risques santé majeurs pour les femmes ménopausées. Certaines études estiment que plus de la moitié des femmes subiront une fracture1 pour cause d’ostéoporose dans les années suivant l’entrée en ménopause.

L’ostéoporose se traduit par une perte de densité minérale osseuse (DMO) et une détérioration qualitative des tissus osseux.

Or, la boisson la plus consommée dans le monde, le thé, aurait selon plusieurs études un effet positif sur la DMO. Ses composants chimiques permettraient de maintenir un niveau de DMO supérieur à la moyenne et de réduire les risques de fracture1, en particulier chez les femmes.

La hauteur de cet effet positif varie mais, à titre d’exemple, certaines études parlent d’une DMO des lombaires de 10% supérieure chez les buveurs de thé à celle chez les non buveurs, ou encore d’une DMO du col du fémur de 14% supérieure chez les buveurs de thé2.

Mais de quel type de consommation de thé parle-t-on?

thé vert, noir, oolong?
Quelques études1 estiment que le thé vert est plus bénéfique que les autres pour la DMO ; mais d’autres ont trouvé que le type de thé ne fait pas de différence3.

régulière et sur la durée
Quatre fois ou plus par semaine3 , sachant qu’on observe une progression linéaire de la DMO avec le nombre d’années de consommation4, et que commencer à boire du thé avant l’entrée en ménopause serait plus efficace que commencer après la ménopause3.

modérée

Une à cinq tasses par jour4. Il est à noter qu’une consommation excessive (plus de dix tasses par jour) non seulement n’apporterait pas de bénéfices pour la DMO, mais présenterait des risques sérieux pour la santé via des concentrations toxiques de fluorures sériques1.

Conclusion, pour faire de bons et vieux os, chacune fera selon « sa tasse de thé » !

Vous êtes intéressée par l’expérience vécue par des femmes à des stades différents de leur ménopause? Souhaitez un rappel de la physiologie de la ménopause et des principaux symptômes ? Téléchargez notre ebook gratuit, Histoire(s) de ménopause.

1: source « Green Tea and Bone Metabolism » Chwan-Li Shen, James K. Yeh, Jay Cao, and Jia-Sheng Wang – Nutr Res. 2009 July ; 29(7): 437–456. doi:10.1016/j.nutres.2009.06.008
2: ibid. Table 1
3: source « Drinking tea before menopause is associated with higher bone mineral density in postmenopausal women » Saili Ni, Lu Wang, Guowei Wang, Jie Lin, Yiyun Ma, Xueyin Zhao, Yuan Ru, Weifang Zheng, Xiaohui Zhang, Shankuan Zhu – European Journal of Clinical Nutritionhttps://doi.org/10.1038/s41430-021-00856-y
4: source « Oolong tea drinking boosts calcaneus bone mineral density in postmenopausal women: a population-based study in southern China ». Duan, P., Zhang, J., Chen, J. et al. – Arch Osteoporos 15, 49 (2020). https://doi.org/10.1007/s11657-020-00723-6

Publié par H3

Happy Half Hundred

3 commentaires sur « Densité minérale osseuse: l’atout thé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :