Abécédaire de la ménopause: B…ambou

Abécédaire de la ménopause: B…ambou

Un allié à 360°

Des pousses utilisées dans l’alimentation et pour leurs propriétés médicinales aux fibres et leur utilisation industrielle, le bambou, cette plante aux plus de 1200 différentes espèces, fait partie du quotidien d’un nombre grandissant de personnes à travers le monde.

Et c’est l’un des surprenants alliés de la femme ménopausée.

Au niveau de la nutrition, de la santé mais aussi pour combattre l’un des symptômes les plus communs et plus débilitants de la ménopause, les sueurs nocturnes.

Lutter contre les sueurs nocturnes

Commençons par un sujet d’actualité, les troubles du sommeil liés aux vagues successives de (grandes) chaleurs.

Nous entrons en pleine période estivale. Pour la femme ménopausée sujette aux bouffées de chaleur et troubles vasomoteurs en général, c’est souvent une période particulièrement difficile, où le sommeil est encore plus perturbé qu’à l’habitude.

Or le bambou est reconnu pour ses fortes capacités d’absorption de l’humidité et de régulation thermique (50% supérieures à celles du coton par exemple).

De plus en plus de fabricants proposent des matelas et sur-matelas en fibres de bambou.
Dans les pays d’Asie, dormir l’été sur des nattes en bambou est une pratique qui remonte à « la nuit des temps », à l’efficacité reconnue1 dans des zones au climat humide et où l’air conditionné n’est pas à la portée de tous.

à noter également que le bambou a des propriétés antibactériennes naturelles, un vrai plus contre les allergies.

Le bambou est donc est réel allié contre les sueurs nocturnes et pour améliorer la qualité du sommeil

La richesse du bambou

Les pousses de bambou sont traditionnellement utilisées essentiellement dans les cuisines des pays d’Asie.du sud-est. Plus de 2 millions de tonnes de pousses de bambou sont produites annuellement à travers le monde, dont environ les deux tiers en Chine2.

Les pousses de bambou sont composées à environ 90% d’eau.
Elles sont pauvres en matières grasses mais riches en protéines et fibres alimentaires3.
Un vrai plus pour lutter contre la prise de poids, l’une des fréquentes problématiques pour les femmes ménopausées.

Et les matières grasses qu’elles contiennent sont en grandes partie des acides gras essentiels, du « bon » gras donc, bénéfique pour la santé.

Toujours dans le registre des nutriments bénéfiques pour la santé, les pousses de bambou contiennent 17 types d’acides aminés, dont 8 acides aminés essentiels pour l’être humain, et sont riches en sels minéraux, dont le potassium et le zinc2.

Elles sont également riches en vitamines, particulièrement en vitamine C, mais aussi relativement en vitamine B6 et vitamine E.

source Choudhury, Debangana et al.3

Rappelons que lorsque la vitamine C est associée à la vitamine E et au zinc, les effets positifs pour la qualité de la peau s’en trouvent multipliés4.
Lutter contre la dégradation de la qualité de la peau étant un problème commun à de nombreuses femmes ménopausées.

Bénéfices pour la santé

Le bambou est traditionnellement considéré comme possédant des propriétés médicinales dans de nombreux pays d’Asie.

A titre d’exemples, en Corée des comprimés de sel au bambou sont utilisés pour leurs propriétés détoxifiantes. En Chine des décoctions sont utilisées pour lutter contre les infections. En médecine Ayurvédique des préparations à base de pousses de bambou sont utilisées contre les problèmes respiratoires3.

Des études scientifiques contemporaines ont quant à elles montré que le bambou avait de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé2 :

source Chongtham, N., Bisht, M.S. and Haorongbam, S. (2011)2

Les aspects anti-oxydants et anti-inflammatoires, la protection des neurons contre le stress oxydatif sont d’un intérêt particulièrement important pour la femme ménopausée.

La haute teneur en potassium des pousses de bambou peut également aider à normaliser la pression artérielle, réduisant les risques cardiovasculaires.

Rappelons que pour la femme ménopausée, les maladies cardiovasculaires font partie avec l’ostéoporose des risques les plus importants pour la santé.

Le bambou est donc bien un allié, trop souvent méconnu, à coopter sans délai pour cette nouvelle étape de notre vie qu’est la ménopause !

Vous êtes intéressée par l’expérience vécue par des femmes à des stades différents de leur ménopause? Souhaitez un rappel de la physiologie de la ménopause et des principaux symptômes ? Téléchargez notre ebook gratuit, Histoire(s) de ménopause.

1: l’autrice de ces lignes a personnellement testé une telle literie à Paris, qui vient de vivre sa première semaine de fortes chaleurs de l’année 2021 ; le retour est pour l’instant favorable, avec une vraie amélioration en terme de confort du sommeil, mais le test est à poursuivre en situation de réelle canicule.
2: source: Chongtham, N., Bisht, M.S. and Haorongbam, S. (2011), Nutritional Properties of Bamboo Shoots: Potential and Prospects for Utilization as a Health Food. Comprehensive Reviews in Food Science and Food Safety, 10: 153-168. https://doi.org/10.1111/j.1541-4337.2011.00147.x
3: source: Choudhury, Debangana et al. “Value addition to bamboo shoots: a review.” Journal of food science and technology vol. 49,4 (2012): 407-14. doi:10.1007/s13197-011-0379-z
4: source: source Oregon State University, Linus Pauling Institute, Micronutrient Information Center, « Vitamine C and Skin Health »

Publié par H3

Happy Half Hundred

Un avis sur « Abécédaire de la ménopause: B…ambou »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :